. La rationalité limitée (bounded rationality en version originale) est l'idée selon laquelle la capacité de décision d'un individu est altérée par un ensemble de contraintes comme le manque d'information, des biais cognitifs ou encore le manque de temps. Nous remercions les éditeurs de la Revue PISTES, qui veulent bien nous communiquer l'enregistrement de ce texte important de H.A. La démarche suivie par Simon dans ses études sur le comportement humain est ensuite appliquée à l’étude des organisations [March, Simon 1958]. A la théorie néo-classique de l'homo-oeconomicus, Simon oppose la rationalité limitée et le "niveau d'aspiration et de satisfaction". Le principe de rationalité, incarné par la figure bien connue de l’homo œconomicus, est au cœur de la science économique. Une telle acception de la rationalité limitée ne doit pas, non plus, être confondue avec la théorie de la décision en s ituation d’information imparfaite. La rationalité limitée (« bounded rationality ») est un concept introduit par l'économiste et sociologue américain Herbert Simon selon lequel les gens (spécifiquement, dans le cadre de sa théorie, les acteurs économiques) ont des ressources limitées (temps, informations, capacités cognitives) pour trouver des solutions aux problèmes. Télécharger le cours PDF gratuitement ci-dessous. En effet, aux yeux de Simon, il faut prendre acte de la limita tion de la capacité computati onnelle des individus. Herbert Simon : rationalité limitée, théorie des organisations et sciences de l’artificiel. par la notion de rationalité limitée initialement développée par Simon (1955), ces auteurs mettent l'accent sur les limites des capacités cognitives 3 des agents économiques et sur le caractère radical de l'incertitude à laquelle ils sont confrontés. Merci Herbert! DE LA RATIONALITÉ SUBSTANTIVE A LA RATIONALITÉ PROCEDURALE Herbert A. Simon . Puisque la rationalité de l’individu est limitée, l’organisation doit aider et soutenir la pensée de l'individu. Herbert Simon et la rationalité. 1 La notion de rationalité limitée et ses enjeux L. Bibard Introduction Cela fait longtemps que la notion de limite de la rationalité a été introduite en économie et en théorie des organisations par March et Simon. Simon développe une critique du modèle économique de la rationalité en le remplaçant par ce qu’il appelle bounded rationality (la rationalité limitée), dans l’optique de permettre une meilleure explication des conduites individuelles dans le cadre d’une organisation (nous reviendrons sur ce point dans la partie Rationalité Limitée : Modèle Social et Politique). Simon a développé le concept de la rationalité limitée pour analyser le comportement organisationnel et la prise de décision. A la théorie néo-classique de l'homo-oeconomicus, Simon oppose la rationalité limitée et le "niveau d'aspiration et de satisfaction". Théorie de la rationalité limitée (Herbert SIMON) Dans certaines situations,les agents économiques n'appliquent pas le principe de rationalité de la théorie micro-économique classique. L'homme ne cherche pas alors à atteindre le choix … Catherine QUINET. ENCGM 2008/2009 THEORIES DES ORGANISATIONS : Herbert Simon 3 Introduction et biographie « Les pièces de monnaie paraissent plus larges aux enfants pauvres qu’aux enfants riches » Herbert Alexander Simon, « prix Nobel » d'économie en 1978), s'est d'abord intéressé à la psychologie cognitive et la rationalité limitée qui constitue le cœur de sa pensée. Le fil conducteur de sa recherche se trouve dans les problèmes de la … La théorie de la rationalité limitée n’est surtout pas une théorie de la prise de décision irrationnelle. L’acteur doit être immergé dans une boucle information/décision pour ne rien laisser passer et pour pouvoir décider ; L’information doit être organisée car son accès est limité sur le marché. Dans cette optique, les décideurs ont tendance à choisir des solutions satisfaisantes plutôt qu'optimales. Ici 3 cours en PDF sur la théorie de contingence. Il donne une nouvelle vision de la structure de la prise de décision, applicable à toutes les organisations, fournissant ainsi une base à l'intégration de l'ensemble des sciences sociales. scientifiquement préconiserait. De fait, Herbert Simon, avant de recevoir le Nobel, a obtenu des distinctions ... est celui de " rationalité limitée " . Selon ce modèle, l’organisation est envisagée comme un système composé de plusieurs acteurs évoluant dans une situation à rationalité limitée. Cette rationalité parfaite a fait l’objet de nombreuses critiques, ... La rationalité limitée depuis Herbert Simon (AFEP) (vidéo disponible) Conférence organisée le … Simon.Ils avaient traduit et publié ce document dans le numéro 3 (octobre 1992) de la revue (ISSN 1157 2884.L'article était introduit par une note que l'on reproduit ci après. Introduction Les recherches sur la rationalité limitée remontent à l’article fondateur d’Herbert Simon, « A Behavioral Model of Rational Choice » (Simon 1955). Dès 1955, Herbert Simon, économiste américain ayant obtenu le prix Nobel en 1978, a montré que les décideurs, eu égard à leurs limites physiques et intellectuelles, ne peuvent envisager toutes les solutions. La théorie de la contingence se concentre sur des facteurs situationnels spécifiques qui peuvent affecter les relations directes entre les variables indépendantes et dépendantes. Rationalité limitée a. Une théorie plus réaliste Herbert A. Simon (prix Nobel d'économie en 1978 pour son travail sur les processus de décision dans l'organisation économique) critique l'idée de rationalité illimitée car elle suppose que l'agent économique est omniscient. Revue française de gestion n°94 juin -août ... se seraient exclamés : " Mais il n’est même pas économiste ! " II. Théorie de La Rationalité Limitée 29/03/2013 ENCG-K Introduction Dans certaines situations, les agents économiques n'appliquent pas le principe de rationalité de la théorie micro-économique classique. Cinquante ans après, la rationalité limitée est constamment invoquée dans le champ des sciences de la décision. La rationalité limitée . Il s’agit là encore d’entrer dans le Chercheur américain, Herbert Simon (1916-2001) s’est illustré dans des champs aussi divers que l’économie, la sociologie des organisations, les sciences politiques, la psychologie, ou l’intelligence artificielle. ors de sa réflexion sur la rationalité, laquelle traverse toute son œuvre, Simon ne cesse de croiser la théorie néoclassique du choix rationnel. La théorie explique qu’il n’y a pas de science exacte du comportement organisationnel. La théorie du décideur à rationalité limitée. Le numéro 16/1-2 (2002) de la Revue d'intelligence artificielle (0992-499X), sous la direction de Jacques Pitrat, est entièrement consacré à l'œuvre de Simon. A travers ce concept, nous reviendrons sur un modèle largement reconnu aujourd'hui et qui a remis en cause le postulat de rationalité absolue. En 1945, à l'occasion de l'étude de la prise de décision au sein d'une administration dans Administrative behavior, il rencontre la question des limites de la rationalité. Il donne une nouvelle vision de la structure de la prise de décision, applicable à toutes les organisations, fournissant ainsi une base à l'intégration de l'ensemble des sciences sociales.